top of page

UN MOIS - UN ATHLÈTE : KARINE


Bonjour,

Je suis Karine, j’ai 45 ans, des kilos en trop, aucun mental et surtout je n’aime pas le sport. Je n’aime pas le sport en groupe, ni le sport en salle et je trouve qu’avoir un coach et bien… ça ne sert à rien ! Je suis issue d’une famille où le dépassement de soi ça n’existe pas. Quand un obstacle apparaît, on rebrousse chemin, à la limite on tente de le contourner mais en aucun cas on ne l’affronte… Me voilà donc peu prédisposée à faire du CrossFit.

Au début de l’année 2016, devant une émission sur M6, mon meilleur ami et moi tombons sur une rubrique vantant les mérites du CrossFit. Inutile de vous préciser que moi j’étais plus que sceptique…mais mon meilleur ami me dit : « il faut qu’on cherche un CrossFit en Valais et qu’on essaie ». Bon…OK ! On cherche sur internet et on s’inscrit à une séance d’essai chez Crossfit Octoduria (Martigny et Sion).

A notre arrivée, on découvre une Box sans miroir (Alléluia) et remplie de gens « normaux » (Alléluia). On commence cette séance d’essai en faisant des Burpees (exercice consistant à se coucher à plat ventre sur le sol, à se relever puis à sauter). Il va sans dire que mon premier Burpee s’est arrêté au sol, impossible de me relever ! Et la série d’abdos qui suivait s’est arrêtée à deux répétitions. Voilà mon niveau à mes débuts - peu glorieux me direz-vous.

Lors de cette première séance, je découvre les deux coachs - Antonio Bisazza et Kevin De Iaco - qui changent directement mon regard sur le coaching. Ce sont deux gars exceptionnels (et plein de charme, pour vous mesdames) qui, lors de cette séance, me poussent à me dépasser et à aller bien au-delà de mes toutes petites limites de l’époque. Me voilà convaincue ! Après quelques séances, je me lance et je prends un abonnement d’un an ; oui, ce fameux abonnement annuel que vous p